La pilule contraceptive fait-elle grossir ?

La pilule contraceptive fait-elle grossir ?

La pilule contraceptive fait-elle grossir ?

Sans doute l'un des effets secondaires supposés les plus connus (au moins sur le plan physique) de la pilule contraceptive, le fait qu'elle ferait grossir.

La pilule est bien évidemment une avancée considérable pour les droits des femmes à disposer de leur corps et à pouvoir vivre une sexualité épanouie sans craindre d'être confrontée au conséquences d’une grossesse non désirée, qu’on fasse le choix de l’IVG ou de mener une grossesse à son terme (#moncorpsmonchoix). 

Mais, parce qu’il y a plein de mais, la pilule vient aussi avec son lot de désagréments, parce qu'on oublie parfois que ça reste bien un médicament, et qui dit médicament, dit, malheureusement, souvent aussi effets secondaires.

La pilule fait-elle vraiment grossir ? 

Nous vivons encore dans une société qui nous dit que mince = beau = bien, et prendre du poids reste une source d’angoisse très présente pour de nombreuses femmes aujourd’hui. Même si les mentalités commencent à évoluer et malgré la popularité grimpante du mouvement bodypositive et l’acceptation de la diversité des corps, l'injonction à la minceur et à l'idée du corps "parfait" sont des idéaux à la peau dure. 

Ce que dit la science

Depuis le lancement des contraceptifs hormonaux tels que la pilule sur le marché de la santé, différentes études ont été réalisées afin de déterminer de leurs effets sur le corps - et donc sur la prise de poids. Pour résumer, voici trois études clés

La scientique Maria Gallo, endocrinologue à l’Ohio State University, est l’autrice d’une méta-analyse de 49 études différentes sur la pilule et la prise de poids chez les femmes. Elle en déduit qu’il n’y aurait aucun lien de causalité évident entre la prise d’une pilule et une prise de poids

On soupçonne néanmoins les pilules faisant appel à l’oestrogène d’affecter la manière dont la graisse est répartie et métabolisée par le corps. Une étude récente a démontré que les femmes qui prenaient des pilules avec un taux plus élevé d’oestrogène ressentaient notamment des ballonnements, gonflements, et étaient sujettes à des phénomènes de rétention d’eau qui pouvaient “sculpter” le corps de manière différente et donc être “ressentis” comme une prise de poids. 

De son côté, un physiologiste et chercheur américain démontrait en 2009 que les pilules utilisant un certain type de progestérone peuvent entraver le développement de la masse musculaire chez les jeunes femmes.

En résumé : 

→ Il n’y a pas de lien de causalité établi, MAIS, la pilule peut faire “gonfler” le corps (=rétention d’eau), ce qui ressemble quand même beaucoup à une prise de poids, même si ce n’est a priori pas de la graisse mais de l’eau. 

→ la pilule pourrait inhiber le développement musculaire, ce qui peut notamment faire baisser l'efficacité de la pratique sportive sur le plan musculaire

La pilule contraceptive fait-elle grossir ?

Les effets indirects de la pilule sur la prise de poids

N’oublions pas que la pilule reste un médicament qui contient des hormones de synthèse. Ces hormones se substituent en partie aux hormones naturelles du corps et viennent perturber ou bloquer le cycle menstruel afin d’empêcher une grossesse. Sauf que ces hormones viennent du coup aussi impacter d’autres aspects du fonctionnement du corps et des organes.

Qu’est-ce qu’une hormone ? 

Une hormone, c’est comme un messager du corps : elle transporte des informations d’un endroit à l’autre et, ce faisant, elle déclenche des actions. Il n’y a bien sûr pas que les hormones du cycle menstruel, certaines comme l’endorphine, la dopamine, la sérotonine sont par exemple associées à la sensation de bien-être et le plaisir. D’autres comme l’insuline régulent le taux de sucre dans le sang. Les hormones sont interconnectées et jouent un rôle partout dans l’organisme régulation de l’humeur, de l’appétit, du sommeil, de l’énergie, même de la motivation !

Les hormones de synthèse que libère la pilule contraceptive n’échappent pas à la règle, même si leur fonction principale est d’empêcher une grossesse, elles ont aussi un impact sur d’autres aspects de la santé, sur l’humeur, l’appétit, la circulation sanguine…

Le SPM sous pilule, c’est quoi ?

On parle de SPM sous pilule quand une femme qui prend la pilule contraceptive ressent des symptômes typiques du SPM. Sauf que le syndrome prémenstruel est la conséquence d’un déséquilibre hormonal dans un cycle menstruel “naturel” (= sans hormones de synthèse). Si on prends la pilule contraceptive, il n’y a en réalité pas de cycle menstruel, car les variations hormonales naturelles du cycle sont interrompues.

Les symptômes du SPM sous pilule sont en réalité un effet secondaire de la pilule contraceptive, ou plutôt des hormones qu’elle contient, c’est le signe que cette pilule ou son dosage n’est sans doute pas adapté à la personne qui la prend. 

(Si c’est ton cas, nous recommandons fortement de consulter ta.ton médecin/gynécologue, pour éventuellement voir si un changement de contraception ou de pilule peut t’aider à soulager ce problème)

Ls variations de l’humeur, les épisodes dépressifs et les fringales soudaines qui sont caractéristiques du SPM (sous pilule ou non) peuvent effectivement contribuer à faire bouger la balance vers le haut, car les aliments sucrés, gras, salés, ont ceci de particulier que le cerveau les associe au bien-être et quand rien ne va, c’est une source rapide (et facile) de plaisir. 

Et si les moments de baisse de moral, d’anxiété, voire les épisodes dépressifs se répètent et qu’à chaque fois notre cerveau (car c’est bien lui le coupable !) fait appel à la nourriture pour stimuler les hormones de bonheur (n’oublions pas que ça part d’une bonne intention), on peut se retrouver dans un cercle vicieux, qui, à terme, peut causer une prise de poids, surtout si la pilule influence la manière dont les graisses sont réparties dans le corps...

(Cette prise de poids ne va évidemment pas concerner toutes les femmes ! Certaines femmes ont la chance de très bien supporter la pilule contraceptive, sans effets secondaires. Chaque femme a le droit de disposer librement de son corps et de choisir la contraception qui lui convient le mieux.)

Comment ne pas prendre de poids sous pilule ?

On ne va rien t’apprendre de très nouveau : manger sainement et pratiquer une activité physique régulière est évidemment le moyen le plus efficace de ne pas prendre de poids. Une alimentation équilibrée, riche en fibres, protéines et bonnes graisses est indispensable pour être en bonne santé autant physiquement que mentalement !

La solution la plus efficace pour limiter les effets secondaires indésirables de la pilule contraceptive, qu'il s'agisse de fatigue, de prise de poids, de maux de tête ou autre, est une solution globale. En faisant attention à quelques principes simples, tu peux atténuer certains effets secondaires de la pilule, ce peut éviter l’apparition de symptômes indirectement responsables d’une éventuelle prise de poids indésirable (même si, on le répète, c'est ok de prendre du poids, comme nous, nos corps ont le droit de changer)

1. Chouchouter ton foie

En favorisant certains aliments comme les légumes verts, les aliments amers, les carottes, tu contribues à prendre soin de ton foie. Le foie, c’est cette “usine de recyclage” de l’organisme, il traite les déchets et élimine les hormones usagées, y compris les hormones synthétiques de la pilule.

Chouchouter son foie pendant que tu prends la pilule, c’est l’aider à mieux travailler, ce qui peut être bénéfique pour limiter les effets secondaires liés aux hormones de synthèse de la pilule, notamment sur l’appétit et la prise de poids (et accessoirement, ça peut t'aider à mieux vivre l'arrêt de la pilule quand tu souhaiteras l'arrêter).

La pilule contraceptive fait-elle grossir ?

Tu peux par exemple commencer ta journée du bon pied avec notre smoothie détox qui fait du bien au foie

2. Cibler l’inflammation

La pilule peut causer une hausse des marqueurs inflammatoire. Réduire l'inflammation peut aussi aider à améliorer l'humeur, soulager les crampes menstruelles et diminuer la fatigue. L'alimentation joue un rôle central : il est préférable de privilégier les graisses anti-inflammatoires comme les acides gras oméga-3 que l’on trouve dans les noix, les huiles végétales, et les poissons gras, les épices comme le curcuma...

Si tu veux savoir comment faire, tu peux télécharger notre ebook gratuit "La détox 7 jours", qui t'aidera à comprendre comment tu peux chouchouter tes hormones et ton foie de façon 100% naturelle.

La pilule contraceptive fait-elle grossir ?

3. Eviter les perturbateurs hormonaux

L’alimentation, le stress, les polluants environnementaux et les produits chimiques contiennent des perturbateurs endocriniens qui peuvent avoir un effet sur l’intensité des effets secondaires de la pilule. Diminuer le sucre, l’alcool, la viande, les produits laitiers et les aliments transformés est bénéfique pour le corps et les hormones.

4. Lâche-toi la grappe

On en permet pour le (re)redire : c'est ok de prendre du poids ! Le but des conseils précédents est d'aider les personnes qui pourraient en avoir besoin à atténuer les effets secondaires éventuels liés à la pilule, pas de prôner un idéal de minceur ou de diaboliser tout ce qui ne rentre pas dans un 38 !

Quelques kilos en plus ou pas, l'essentiel est d'être bien et en bonne santé autant mentalement que physiquement.

La solution tout-en-une : la cure CLEAR

CLEAR, c’est notre cure qui a été spécifiquement formulée pour combattre l’acné hormonale et pour détoxifier l’organisme suite à l’arrêt de la pilule, mais elle est aussi idéale pour atténuer les effets secondaires liés à l’arrêt de la pilule. 

  • Elle régule la glycémie, ce qui aide à combattre les fringales
  • Anti-inflammatoire, elle contribue à atténuer les effets secondaires de la pilule
  • Elle active la circulation sanguine, ce qui aide à réduire la sensation de jambes lourdes, la rétention d’eau et les gonflements, ainsi que les maux de tête
  • Détoxifiante, elle aide le foie à mieux fonctionner et éliminer les hormones usagées
  • Reminéralisante, elle aide l’organisme à mieux absorber certains minéraux que la pilule a tendance à “vider” comme le magnésium ou le fer
  • Elle contient du zinc, un minéral essentiel pour une peau en bonne santé et un système immunitaire efficace (la pilule peut faire baisser le taux de zinc dans l’organisme)

DECOUVRIR CLEAR

La pilule contraceptive fait-elle grossir ?