Perturbateurs endocriniens : leur vrai impact sur le cycle menstruel

On commence à bien savoir maintenant que certaines matières peuvent être nocives pour la santé. Mais savais-tu que certains perturbateurs endocriniens sont particulièrement néfastes pour les hormones et peuvent être à l’origine même de déséquilibres hormonaux ? 

Avant de mettre le feu à ta garde-robe et aux placards de ta cuisine, voici quelques conseils sur ce à quoi il faut faire attention et quelles matières éviter.

Mais commençons par l’essentiel : Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ? 

Certains produits comme ceux contenus notamment dans les matières synthétiques, les parfums, les solvants “imitent” l’action des hormones et perturbent l’équilibre hormonal, causant des problèmes de cycle, des irritations, des allergies... Le plus souvent, on ne fait pas le lien entre les matières qui sont en contact avec notre peau et notre santé, mais rappelle-toi que la peau est notre plus grand organe et qu’elle absorbe quasiment tout ce qui entre en contact avec elle ! C’est la même chose les produits d’entretien, parfums d’intérieur etc, qui laissent échapper des molécules que nous respirons et bien évidemment les aliments que nous consommons au quotidien

Quelles sont les matières et produits à éviter ? 

Les plastiques, matières synthétiques, les parfums, produits d’entretiens, solvants, agents blanchissants, les teintures, pesticides…
On retrouve des perturbateurs endocriniens dans certains textiles, cosmétiques ou certains aliments, car hyper transformés ou traités aux pesticides. 
Il est essentiel de savoir identifier les sources potentielles de perturbateurs endocriniens, car ils risquent d’affecter directement ta santé, de causer des déséquilibres hormonaux, de l’inflammation et des douleurs…

Tu as déjà entendu parler des “Dirty Dozen” ou “Douze Salopards” ? C’est la liste des fruits et légumes les plus exposés aux pesticides. Ça ne veut pas forcément dire qu’il faut y renoncer complètement, mais pour éviter de consommer des produits toxiques, il faut bien faire attention à la provenance de ces aliments : choisir bio, local et de saison.

Voici la liste de 2020 : 

Source : Ewg.org

Avant de jeter tes fruits rouges surgelés à la poubelle, sache qu’il faut une concentration forte de ces aliments pour atteindre un niveau de toxicité élevé. Mais c’est quand même bon de garder ces informations en tête pour savoir quels aliments acheter et qu’un lavage à l’eau claire ne suffit généralement pas à les débarrasser de leurs pesticides. 

Concernant les cosmétiques et produits d’entretien, pense à utiliser des applications comme Yuka : il suffit de scanner le code barre avec ton téléphone pour connaître le bilan environnemental et la composition des produits. 

Less is more : Plus la liste des ingrédients ou composants est longue, moins la composition est transparente et plus il est probable que ce produit contient des substances néfastes (détergents, cosmétiques) ou des arômes, sucres et autres additifs (alimentation).