Inflammation, alimentation et hormones : enfin une explication simple

 

L’inflammation, on en entend parler partout, mais au fait, qu’est-ce que c’est et quel est le lien avec le SPM ou les douleurs de règles ? 

L’inflammation, c’est une réaction du corps qui se protège et répare une zone touchée par une attaque. Elle peut être soudaine et intense (infection, blessure...), ou chronique ; c’est cette dernière qui nous intéresse.

L’inflammation chronique, c’est l’installation lente et soutenue de symptômes inflammatoires dus à des attaques modérées, essentiellement en lien avec le mode de vie. Ses quatre causes majeures sont le stress, le surpoids, la sédentarité et l’alimentation déséquilibrée.

Pourquoi l’inflammation augmente-t-elle le risque de Syndrome Pré-Menstruel ?

L'inflammation chronique est un état de déficit immunitaire, parfait pour le développement du SPM car elle altère la production et la communication hormonale dans le corps. Plus précisément, elle entrave à la fois la fabrication et les effets de la progestérone. Ainsi, le système hormonal aura des difficultés à compenser les effets des œstrogènes. L’inflammation empêche également la bonne détoxication des œstrogènes (qui a lieu au niveau du système digestif) et hyper-sensibilise à ces derniers. Cela participe donc à empirer le déséquilibre du côté des œstrogènes.

Quels sont les aliments inflammatoires ? 

Il n’est pas nécessaire d’être allergique à un aliment pour déclencher une réponse inflammatoire, elle peut-être due notamment à la consommation de certains aliments comme :

  • Les aliments industriels et hyper transformés
  • Les aliments riches en sucre et les boissons sucrées (sodas, jus de fruits)
  • Les mauvaises graisses : fritures, biscuits industriels, charcuterie...
  • La viande rouge
  • Les produits laitiers (on peut privilégier les laitages de chèvre ou brebis, qui sont moins inflammatoires)
  • Le café
  • L’alcool


À contrario, certains aliments ont un effet anti-inflammatoire, c’est-à-dire qu’ils participent à rééquilibrer l’organisme (ils agissent un peu comme des “pompiers” sur la réponse inflammatoire) et l’aident ainsi à se “calmer”.

Consommer des aliments anti-inflammatoires est un moyen efficace de diminuer ses douleurs, lutter contre la fatigue et les troubles du sommeil, équilibrer son humeur, réguler l’appétit et la digestion.

Les aliments anti-inflammatoires :


  • Les légumes frais de saison : surtout les légumes cruciformes comme le brocoli, les légumes feuillus (épinards, blettes…) et les légumes amers (pissenlit, roquette, artichaut…)
  • Les bonnes graisses : oléagineux, poissons gras, huile d’olive, d’avocat...
  • Les protéines d’origine animale (volaille, poisson) ou végétales (légumineuses, tofu)
  • Les noix et graines (graines de lin, courge, tournesol, chanvre…)
  • Le chocolat noire (à plus de 80% de cacao)
  • Les épices et herbes aromatiques
  • Le thé vert, les infusions de plantes...

⁠Bonus : le dessert anti-inflammatoire ultra-gourmand

 

Anti-inflammatoire ne veut pas dire renoncer à la gourmandise. Voici donc notre recette préférée de dessert à la fois gourmand et hormones-friendly !
Il est non seulement hyper bon, malgré un indice glycémique très faible, mais surtout les graines de chia, riches en magnésium, omégas 3 et en fibres, contribuent à lutter contre l’inflammation et à réguler les troubles digestifs (en plus de réduire le cholestérol, soutenir une bonne fonction cardiaque et renforcer les os et les dents) permettant ainsi de réduire efficacement les symptômes du SPM. ⁠

Il te faut :⁠

  • 600ml de lait de coco (un peu plus de 2 tasses)⁠
  • ½ tasse de poudre de cacao⁠
  • ⅓ de tasse de sirop d'érable ou miel
  • ½ tasse de graines de chia⁠

1. Dans un grand bol, fouetter le lait de coco, la poudre de cacao et le sirop d'érable jusqu'à obtention d’une consistance lisse et uniforme⁠
2. Ajouter les graines de chia et mélanger⁠
3. Verser dans 4 verres ou ramequins et mettre au réfrigérateur pendant au moins 3 heures jusqu'à ce que les desserts soient bien fermes⁠
4. Déguster en toute sérénité en dessert, au goûter ou même pour le petit-déjeuner